Au carrefour des pays et des cultures, proche de la France et pas très loin de la Suisse, Freiburg est une ville multiculturelle et universitaire historique. Plusieurs dizaines de milliers d’étudiants allemands ou étrangers poussent ainsi chaque année les portes de ses prestigieuses universités. Comment donc s’étonner devant la quantité de structures éducatives franco-allemandes à Freiburg ? Car ce ne sont en effet pas moins de trois écoles franco-allemandes, deux licences binationales (Albert-Ludwigs-Universität, Pädagogische Hochschule) et trois masters spécialisés  (Frankreich-Zentrum de l’université Albert-Ludwigs) qui ont élu domicile dans cette ville moyenne du Baden-Württemberg.

Former des jeunes bilingues, ouverts et biculturels, capables de poursuivre leurs études dans des universités françaises ou allemandes, voilà les missions que se sont donnés les établissements scolaires franco-allemands présents à Freiburg. De la petite section à la Terminale, les élèves baignent dans une atmosphère culturelle et linguistique particulière, rythmée par des cours dans les deux langues. Ces écoles, au nombre de trois, font toutes partie de l’Agence pour l’enseignement Français à l’Etranger (AEFE), un réseau mondial d’écoles et de lycées français. « Homologués » par le Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, ces établissements proposent une formation reconnue par le système éducatif français.

Cependant, reconnu ne veut pas dire identique. Le programme proposé par Le Lycée franco-allemand de Freiburg (Deutsch-Französisches Gymnasium Freiburg im Breisgau) est très différent de ce que l’on peut connaître en France. Il est même unique. L’établissement est en effet intégré à un réseau de trois Lycées franco-allemands présents dans les deux pays (les lycées de Buc – académie de Versailles-, de Saarbrücken – Saarland – et de Freiburg – Baden-Württemberg -). Premiers modèles de coopération franco-allemande, le contenu de leurs programmes scolaires ainsi que le baccalauréat auquel ils préparent sont directement issus de négociations entre la France et l’Allemagne.

La formation franco-allemande se poursuit ensuite au sein de l’Université Franco-Allemande (UFA). Là encore, il s’agit d’un exemple de coopération très original. Créée en 1992, L’UFA est une initiative binationale. Son but ? Promouvoir les parcours universitaires franco-allemands. Pour ce faire, elle associe plus de 200 établissements de part et d’autre du Rhin au sein de programmes uniques, qui accueillent chaque année près de 6 400 étudiants. A Freiburg, l’UFA propose deux licences et trois masters.

L’offre est vaste, à chaque âge correspond une opportunité différente, adaptée mais toujours franco-allemande. Et Freiburg est particulièrement avancée dans le domaine. Difficile donc de passer à côté du franco-allemand lorsque l’on habite cette ville !